Piping HotSocial Media
Trending

Les mères célibataires, on en parle !

Selon ONU Femmes, plus de 100 millions de femmes dans le monde élèvent toutes seules leurs enfants.

Certaines femmes choisissent d’être mères célibataires, d’autres le deviennent par la force des choses. En voici quelques raisons :

Relation conjugale chaotique de leurs parents

Les tensions qui existent dans les foyers affectent négativement les enfants. Et certaines jeunes filles qui grandissent avec cette image négative du ménage se voient mal en train de vivre une vie de couple et subir les mêmes sévices. D’où leur choix de faire leurs enfants hors d’une relation conventionnelle.

Peur de mourir 

Une maladie grave, la guerre, les morts en série dans la famille créent un sentiment de mort chez les individus qui vivent ces choses et certaines femmes par crainte de mourir elles aussi choisissent de faire leurs enfants avant que la mort ne vienne frapper à leur porte.

Désir d’aimer

Beaucoup de femmes ont grandi sans beaucoup d’affection ni de leurs parents, ni de leurs proches et c’est par souci de combler ce besoin affectif qu’elles font tout pour avoir un enfant même sans être mariées.

Peur de vieillir dans la solitude

Pour d’autres femmes, vu que le mariage tarde à venir et qu’elles commencent à vieillir, elles choisissent de faire un enfant pour avoir au moins quelqu’un qui s’occupera d’elles dans leur vieillesse.

Déceptions amoureuses

Les peines de cœur à répétition poussent certaines femmes à refuser l’idée du mariage et les amènent à faire et à élever seules leurs enfants.

Abandon ou divorce

Dans ce cas particulier la femme ne choisit pas de devenir mère célibataire. Elle le devient de par les circonstances. Soit c’est son fiancé qui a pris la poudre d’escampette dès qu’elle est tombée enceinte, soit c’est un mariage qui a mal tourné et elle s’est retrouvée à nouveau célibataire et avec des enfants à sa charge.

Les femmes qui ont choisi de devenir mères célibataires ont le plus souvent utilisé les moyens suivants :

  • Entretenir naturellement des relations sexuelles avec des hommes dans le but de prendre une grossesse

Certaines femmes sautent sur le premier homme qui leur fait des avances qu’il soit marié, célibataire, travailleur ou chômeur juste pour réaliser leur rêve. D’autres choisissent de parler de leur projet de devenir mères avec un homme qu’elles ont bien ciblé dans leur entourage. Si ce dernier est d’accord (déjà qu’ils sont peu nombreux à refuser une partie de plaisir où leur responsabilité ne sera pas engagée après), ils engagent le processus. La règle ici c’est qu’on fait juste l’enfant et c’est tout. Zéro engagement !

  • Procéder par insémination artificielle

D’autres font recours à un donneur de sperme et voir même un donneur anonyme pour pouvoir éliminer toutes chances qu’un jour, quelqu’un se pointe pour réclamer la paternité de leurs enfants qu’elles ont choisi d’élever toutes seules.

Si devenir mères même sans être mariées peut procurer une joie immense à ces femmes, le choix de cette monoparentalité n’est pourtant pas sans conséquences. La mère célibataire et son enfant sont souvent très affectés par cette situation.

Car si élever un enfant à deux est loin d’être facile, l’élever seul l’est encore moins. Il y a des responsabilités à assumer et pas des moindres : la nutrition, l’éducation, la santé…, des choses pas du tout évidentes à gérer quand on est seul et davantage, quand on n’a pas un certain revenu ou des personnes autour de nous pour nous donner un coup de main.

Certaines femmes cependant réussissent bien ce challenge d’élever seules leurs enfants, mais le plus souvent elles y laissent beaucoup de plumes.

Car pour gérer cette charge, elles se retrouvent en train de travailler plus, pour avoir de quoi subvenir à tous les besoins de leurs enfants, sans compter qu’elles doivent disposer aussi du temps malgré leur agenda serré pour veiller à ce que l’éducation de leurs enfants soit bien suivie et que leurs enfants soient bien dans leurs corps et dans leurs têtes puisqu’on le veuille ou non, ces enfants réclameront leurs pères et il faudra trouver des bons mots et des bons gestes aussi pour justifier l’absence paternelle et gérer le déséquilibre que cela pourra créer chez l’enfant.

Cette somme de sacrifices engendre très souvent le stress chez la femme ouvrant la porte aux maladies cardiovasculaires, aux troubles psychologiques et parfois à sa mort prématurée.

Et pour les mères qui ne réussissent pas cet encadrement, les conséquences sont encore plus sérieuses telles que les enfants abandonnés, non scolarisés, mal nourris et mal soignés qui finissent dans les rues comme des criminels et des brigands ou qui décèdent prématurément pour faute de soins.

Comme quoi, s’il est vrai que certaines femmes assument bien leur statut de mères célibataires, cette situation requiert tout de même de se munir d’un mental d’acier et d’un portefeuille assez fourni pour réussir à s’en sortir sans trop de séquelles ce qui ne devrait donc pas être un sujet à prendre à la légère par les pouvoirs publics.

Related Articles

Back to top button
 - 
Arabic
 - 
ar
English
 - 
en
French
 - 
fr
German
 - 
de
Hindi
 - 
hi
Portuguese
 - 
pt
Russian
 - 
ru
Spanish
 - 
es