Piping HotSocial Media
Trending

Mort de Osinachi Nwachukwu : Doit-on supporter les violences conjugales au nom de la religion ?

La mort de l’artiste Gospel nigérianne Osinachi Nwachukwu battue à mort par son mari relance le débat sur la question.

La nouvelle du décès de la chantreGospel nigériane Osinachi Nwachukwu s’est répandue comme une trainée de poudre depuis l’annonce de son décès vendredi dernier sur les réseaux sociaux.

Selon la sœur de la défunte, elle aurait succombé non d’un cancer de la gorge comme cela a été d’abord annoncé, mais, des suites des coups infligés à répétition par son mari. Et d’après elle, ce sont les derniers coups frappés par ce dernier sur la poitrine de sa sœur à l’aide de sa jambe qui lui ont été fatals.

Les réactions suite à cet acte criminel qualifié de véritable gâchis ne se sont pas faites attendre.

Certains internautes ont commenté en disant ceci : « On ne devrait pas se laisser mourir pour sauver un mariage où on se fait tabasser tous les jours, même au nom de notre foi chrétienne car Dieu n’a jamais ordonné une relation conjugale pour que ses enfants souffrent mais pour qu’ils soient heureux. Si tu te retrouves dans un mariage où ta vie est menacée, et que tu restes là, et il te tue, quand tu apparaitras devant Dieu, il te dira que tu étais bête. »

Pour d’autres, un chrétien ne doit pas avoir peur de divorcer quand çà ne va pas car le divorce devient péché seulement quand on le fait pour des raisons fantaisistes, dans le but de satisfaire sa convoitise. Mais lorsqu’une vie est déjà menacée dans un mariage, il faut tout faire pour la préserver car les morts ne louent pas Dieu.

D’autres encore soutiennent que l’église devrait repenser sa position extrême sur le divorce et revoir sa doctrine sur le mariage : « Il y a encore beaucoup de femmes battues dans des foyers dits « chrétiens » qui souffrent et meurent chaque jour en silence au nom de la religion et il est temps que de pareilles atrocités prennent fin. Mourir à cause d’un conjoint violent n’a rien à voir avec le plan de Dieu. C’est tout simplement un gaspillage de sacrifice et l’église devra prendre ses responsabilités face à de telles situations. »

D’après les dernières informations, le mari de la victime a été arrêté hier dimanche et l’affaire est actuellement entre les mains de la justice.

L’artiste était une jumelle âgée de 42 ans. Elle meurt ainsi en laissant derrière elle quatre enfants et de nombreux fans dont sa voix mélodieuse et perçante va énormément leur manquer.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button
 - 
Arabic
 - 
ar
English
 - 
en
French
 - 
fr
German
 - 
de
Hindi
 - 
hi
Portuguese
 - 
pt
Russian
 - 
ru
Spanish
 - 
es