BassketballPiping HotSport
Trending

SIXERS : Joel Embiid s’est amusé avec les Pacers, 41 points, 20 rebonds et le titre de meilleur scoreur quasiment en poche!

Un match contre une équipe qui est déjà en vacances, avec la possibilité de mettre la pression sur les Celtics et Bucks au classement. Oui, ça fait beaucoup de raisons valables pour que Joel Embiid décide de se remuer un peu…Il s’est fait carrément plaisir.

Saison pliée pour les Pacers, double déplacement chez les Sixer, Vous l’aurez compris, les gars de l’Indiana jouaient le match de ce soir sans trop de sérieux, pour ne pas dire qu’ils s’en fichaient royalement. En revanche en face, pléiade d’objectifs à commencer par le Jojo local : pas question pour le géant de baisser en régime alors que le titre de MVP n’est pas encore joué et que celui de meilleur scoreur lui tend les bras. Posté en bas de la raquette, Embiid s’est offert une petite mixtape, avec un petit shoot du parking de temps en temps histoire de varier les saveurs. La défense adverse n’avait limite pas envie de défendre, mais en même temps et sans leur manquer de respect… se donner à fond n’aurait pas changé grand chose. Bref, ça donne une soirée pépouze, au sens camerounais du terme : 41 points, 20 rebonds, 4 passes, 2 interceptions et 1 contre. D’ailleurs, il rentre ce soir dans un club aussi prestigieux que fermé, à savoir celui des joueurs ayant posé plus de 40 points, 20 rebonds et rentré 80% de leurs tirs lors d’un match, dont font partie des gars plutôt connus comme Wilt Chamberlain, Charles Barkley ou encore Bob Pettit.

Joel Embiid claque ce que même Shaq n’a jamais fait !

Et le pire dans tout ça, c’est que Joel a vraiment passé une soirée tranquille sur le terrain, le genre de moment qui s’enchaîne avec un petit resto et qui se boucle par une petite tisane nuit douce. Pourtant, tout ça a pas mal aidé ses Sixers à gagner et à mettre la pression aux Celtics, qui affronteront demain les fresh princes de la ligue aka les Grizzlies. Le dernier match de Philly se jouera à la maison avec la réception des Pistons, qui se pointeront sans doute avec des U15 ou leur service compta en Pennsylvanie, donc ça s’annonce plutôt tranquilou. Embiid pourra se refaire plaisir en martyrisant des mecs qui n’ont absolument pas signé pour ça, et ainsi s’octroyer le titre plutôt cool de meilleur scoreur de la NBA. Enfin ça, c’est si Giannis n’en pose pas 120 demain, mais bon, avant de le faire en vrai il faudrait déjà le faire en #TTFL.

 Saison historique en vue pour Joel Embiid

Quoi qu’il arrive, le pivot des Sixers ne devrait pas partir en vacances sans un trophée entre les mains. Reste à savoir lequel, et s’il en aura plusieurs. En attendant de voir comment il se débrouille pour la suite, le pivot réalise une campagne historique. La preuve ? Même Shaquille O’Neal n’a pas atteint un tel niveau. Joel est venu, Joel a vu, Joel a dégustu, plutôt logique vu le niveau d’intérêt des types de l’équipe adverse. Bonnes vacances aux Pacers, qui repartent les fesses rougies de Philadelphie… Et les Pistons devraient suivre, puisque le Camerounais est bien décidé a jeter ses dernières forces dans la bataille pour le titre de MVP.

Related Articles

Back to top button
 - 
Arabic
 - 
ar
English
 - 
en
French
 - 
fr
German
 - 
de
Hindi
 - 
hi
Portuguese
 - 
pt
Russian
 - 
ru
Spanish
 - 
es