Piping HotSocial Media
Trending

Kribi : des lycéens trainés en justice pour pornographie

C’est une nouvelle qui heurte la sensibilité de la population du Cameroun car pas plus tard que ce mardi 12 avril, des lycéens ont été traduits en justice pour pornographie. D’après des sources, une plainte a été déposée par une camarade victime d’abus sexuels par ces lycéens. Tout se déroule dans le lycée bilingue de la ville de Kribi, chef-lieu du département de l’OCEAN, région du sud.

Tout part d’une plainte déposée par une élève auprès du surveillant général ou la plaignante signalait avoir été violée par quatre de ces camarades. Elle avoue avoir été victime d’un piège tendu par sa camarade qu’elle présente comme étant proxénète. Le surveillant va alors se lancer dans une investigation qui va aboutir à la découverte d’un vaste réseau de pornographie constitué d’une trentaine d’élèves du premier cycle. Ces élèves avaient pour habitude de se retrouver dans des hôtels et appartements meublés de la cité balnéaire. Ils allaient jusqu’à produire des vidéos de leurs victimes qu’ils commercialisaient sur les réseaux sociaux. Ils ont été interpelés et écoutés par la justice. Certains ont été relâchés mais d’autres présentés au procureur de la république.

Lisez aussi : Insolite : un homme de 25 ans s’apprête à épouser une femme de 85 ans

Ce n’est pas la première fois que le lycée bilingue de Kribi se retrouve dans la boue à cause des pratiques dérisoires de ses élèves. L’année dernière, une affaire de vidéos érotiques et prise de stupéfiants avait créé un scandale au sein de l’établissement amenant ainsi le ministre des enseignements secondaires à faire une descente pour prescrire des mesures fortes. Les coupables ont été exclus définitivement de l’établissement. Cette récidive montre visiblement que ces décisions n’ont pas servi à grand-chose.

Nous constatons avec amertume que l’école de nos jours est devenue un lieu de libertinage ou chacun exprime ces pensées les plus sombres sans aucune gêne et l’utilisation des réseaux sociaux n’arrange absolument rien. Le système éducatif camerounais ne forme plus des enfants innocents mais des brigands car de nos jours les établissements scolaires sont remplis de voleurs, meurtriers, dealers, violeurs, proxénètes et bien d’autres. On y retrouve tous les vices.

Related Articles

Back to top button
 - 
Arabic
 - 
ar
English
 - 
en
French
 - 
fr
German
 - 
de
Hindi
 - 
hi
Portuguese
 - 
pt
Russian
 - 
ru
Spanish
 - 
es