Hi-TechPiping Hot
Trending

Le groupe Meta lance les lunettes intelligentes “Ray-Ban”.

Vendues deux fois plus chères que les Ray- Ban habituelles et avec une dose d'intelligence artificielle, ces lunettes connectées permettent d'écouter de la musique, de prendre des photos et vidéos avant le partage sur les réseaux sociaux. Nous allons faire un focus sur le fonctionnement de cette nouveauté technologique.

Lancé il y’a plusieurs mois au pays de l’oncle Sam, les lunettes connectées « Ray-Ban stories » font peu à peu fureur, c’est désormais plus que clair.

Ces dernières succèdent et rappellent aux précédentes “Google Glass”.

Des lunettes de soleil avant tout

Faisant d’abord office de lunettes de soleil, Il s’agit ici du modèle Wayferer des Ray-Ban Stories. Elles sont également disponibles en modèles meteor et Round.

Celles-ci contiennent des micros et des haut-parleurs pour lire de la musique et prendre des appels en bluetooth depuis un smartphone ou tout autre appareil connecté.

Les amoureux de la photographie ne seront pas déçus puisqu’elles disposent de de 2 caméras de 5 mégapixels logées de part et d’autre dans les verres.

On croirait revoir la technologie à lunettes de Frames.

Une parfaite qualité sonore ?

Côté son, le top n’est pas vraiment au rendez-vous.

En effet le son diffusé par les haut-parleurs situés aux extrémités des branches est assez faibld, aigu et assez criard.

Suffisant pour écouter de la radio mais pas pour écouter un album ni une playlist dans des de bonnes conditions.

Lisez aussi : Des scientifiques veulent jouer aux échecs avec les extraterrestres

On peut également tenir une brève conversation téléphonique mais loin d’en avoir une longue.

Cependant l’audio de ces lunettes semble assez sécurisant pour ceux qui aiment les balades en écoutant de la musique. Seulement, à ce moment, il est préférable qu’il n’y ait pas de bruits autour de ceux-là.

Le respect de la vie privée

Pour les amateurs de la photographie, un appui long déclenche la prise d’une photo tandis que un appui court , une capture vidéo d’environ 60 secondes.

Situé au-dessus de l’une des deux caméras , un dispositif blanc en forme de diode blanche alerte que les lunettes filment.

Mais, des mesures ont été prises et mise en place sur le respect de la vie privée.

Côté stockage, les Ray-Ban Stories peuvent stocker jusqu’à 500 photos ou 35 vidéos de 30 secondes.

Dès l’ouverture de l’application “Facebook View”, il est possible de télécharger ces contenus dans son smartphone et bien sûr les personnaliser en faisant des montages.

Ensuite , il est aussi possible de partager à l’instant ses créations sur WhatsApp, Instagram  Facebook et Messenger.

Des points d’amélioration?

Malgré tout, les Ray-Ban Stories possèdent quelques défauts : elles ne sont pas étanches et ne permettent pas de diffusion en direct . C’est un point important et dommage pour ceux qui auraient aimé faire des lives sur Facebook.

Par ailleurs, ” l’intelligence artificielle” des lunettes reste assez relative. Elles ne peuvent pas encore favoriser des appels à la voix.

Lisez aussi : Guerre en Ukraine : Microsoft fait tomber les hackers russes

D’ailleurs, le groupe Meta a précisé que ces lunettes vont transporter le monde dans un autre univers.

C’est à se demander comment il compte s’y prendre.

Il est également important de noter que l’autonomie de ces lunettes peut aller de 6 à 7h d’usage avant de le ranger dans un boitier qui de son côté peut opérer jusqu’à quatre recharges successives.

Related Articles

Back to top button
 - 
Arabic
 - 
ar
English
 - 
en
French
 - 
fr
German
 - 
de
Hindi
 - 
hi
Portuguese
 - 
pt
Russian
 - 
ru
Spanish
 - 
es