Economie, Finance et AssurancesHi-TechPiping HotSocial Media
Trending

Pour avoir adopté le Bitcoin comme monnaie légale, la RCA pourrait être exclue de la Zone Franc

Des réflexions sont en cours au sein de la Beac pour décider du sort du pays de Faustin Archange Touadéra au sein de l’Union monétaire d’Afrique Centrale(Umac).


La nouvelle a fait le tour du monde et continue d’alimenter les débats dans les milieux financiers. Depuis le 26 avril dernier, la République centrafricaine est devenue le 2e pays au monde à légaliser l’usage des cryptomonnaies après le Salvador. Un « vote par acclamation » à l’Assemblée nationale a suffi, pour que le pays ringardise l’indécrottable franc CFA et érige le bitcoin – monnaie virtuelle – en deuxième devise officielle. Le Professeur Touadéra, président de la République depuis 2016, a célébré cette première continentale propice à de nouvelles opportunités.

L’envoi et la réception d’argent avec la République centrafricaine deviennent « très difficiles », avait argumenté le ministre Gourna Zacko lors de la présentation du texte à l’Assemblée Nationale, soulignant également le cadre contraignant de la Banque centrale. La monnaie numérique comporte de nombreux avantages avait défendu le ministre expliquant que les transferts en euros, dollars ou francs CFA pouvaient se faire avec différentes devises.

Lisez aussi : Private: Un ukrainien espionne la position de l’armée Russe grâce à des airPods

« La présente loi a pour objet de régir toutes les transactions liées aux cryptomonnaies en République centrafricaine, sans restriction […] effectuées par les personnes physiques ou morales, publiques ou privées », prescrit le texte qui évoque notamment « les activités de commerce en ligne », « toutes transactions électroniques » ou bien encore « les contributions fiscales » expliquait-il.

Si à l’intérieur du pays les autorités semblent se réjouir, la nouvelle n’est pas très bien accueillie auprès de la Banque des Etats de l’Afrique centrale(Beac) seule habilitée à émettre de la monnaie dans la Cemac. Le courroux de l’autorité monétaire tient également du fait qu’elle n’ait pas été consultée dans l’adoption de cette disposition. Dans la foulée, le gouverneur Abbas Mahamat Tolli a mis en place un groupe de travail chargé de ressortir les implications de cette loi sur l’architecture règlementaire de la Cemac en matière monétaire et financière. Composé de 8 membres, ce groupe de travail devra rendre son rapport ce lundi 2 mai. Les conclusions de ce rapport devraient amener les chefs d’Etats de la Cemac à se prononcer sur l’avenir de leur union avec la RCA qui semble vouloir faire chemin seul dans la finance décentralisée.

Selon un haut cadre de la Beac contacté par Jeune Afrique, « cette décision semble être une provocation destinée à entraîner l’expulsion de la Centrafrique de la zone Cemac et du Franc CFA. Les autorités de Bangui donnent aux pays voisins une raison de les expulser de la Zone plutôt que d’assumer leur volonté unilatérale d’en sortir », tempête-t-il avant de poursuivre, « la Loi votée le 22 avril 2022 en RCA est nulle et de nul effet, dans la mesure où elle viole les textes de l’Union monétaire en Afrique centrale (UMAC) auxquels adhère le pays.

Quoi qu’il en soit, l’adoption des cryptomonnaies relève du défi technologique pour le deuxième pays le moins développé du monde, selon l’ONU. La pénétration d’Internet dans ce pays enclavé est d’environ 11 % des 5 millions d’habitants, selon DataReportal, un portail de données en ligne.

Lisez aussi : Le groupe Meta lance les lunettes intelligentes “Ray-Ban”.

La République centrafricaine, qui possède des réserves d’or et de diamants, est pourtant l’un des pays les plus pauvres du monde. Des années de conflit violent et une crise politique qui ont secoué le pays à l’approche des élections présidentielles de décembre 2020 ont eu de graves répercussions sur l’économie et endommagé les relations avec ses partenaires internationaux, entraînant des retards dans la distribution de l’aide vitale.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button
 - 
Arabic
 - 
ar
English
 - 
en
French
 - 
fr
German
 - 
de
Hindi
 - 
hi
Portuguese
 - 
pt
Russian
 - 
ru
Spanish
 - 
es