Piping HotSocial Media
Trending

Une influenceuse camerounaise conseille la jeunesse

Il s'agit belle et bien de l'actrice Noëlle Kenmoe, réputée pour son franc parler et son honnêteté.

Noëlle Kenmoe était en direct sur sa page Facebook, le samedi 11 juin 2022. Elle a fait des confidences à sa communauté Facebook. L’une d’elles concernait le business. L’actrice camerounaise a fait preuve de ruse pour se hisser là où elle se trouve aujourd’hui.

En quoi consistait cette ruse?

Et bien, l’actrice a avoué qu’elle avait commencé le marché avec 52.000 francs.

<< En 2019, on avait annoncé une grande tournée pour mon film le 2 avril ( parlant de l’autisme). A la veille de la tournée, on a fermé les frontières : Corona. Malheureusement pour moi, l’argent de mon deuxième film m’avait permis d’acheter un terrain. Je n’avais plus rien . Je faisais une réunion avec ma mère. Je cotisais 4 noms ( 1000 f chaque dimanche). Quand on a fermé les frontières, j’avais déjà bouffé 3 noms, il ne m’en restait qu’un seul. Lorsqu’on m’a donné mes 52.000 FCFA, je me suis ruée au marché avec mon ancienne amie>>

Elle poursuit en disant :<<Par la suite:  j’ai pris 40.000 FCFA pour acheter 5 tenues. J’ai donné 10.000 FCFA à Éric de Paris et je l’ai supplié de me prendre en photo. Il ne me restait que 2000. Je les ai utilisé pour le transport. J’ai supplié Ivyly la fabuleuse pour la coiffure et elle l’a fait gratuitement. J’étais dans une chambre à Dakar et j’ai imploré le seigneur de bénir mon activité parce que c’était mon devant derrière.>>

Noëlle Kenmoe ajoute ensuite qu’après avoir fait les photos :<<vendredi et samedi, j’ai vendu comme si c’était les fêtes de Noël. J’appelle mon petit ami de l’époque, je lui donne 100 000 FCFA pour qu’il achète ma télé. Il était surpris.

Ça se passe comment ? Je prends par exemple Mimie, Farida, Poupy et Emy Dany comme fournisseurs. Je vais acheter une tenue chez les 4.

Moi la chance que j’ai eu, c’est qu’on me connaissait. Quand je venais d’acheter une pièce chez Mimie, j’avais déjà une cliente pour cet article. Du coup quand une cliente commande le même article, je m’en vais l’acheter de nouveau en retirant bien évidemment mon bénéfice. Si c’est 7000 , je taxe 10000 et ça me fait 3000 de bénéfice>>.

C’est donc ainsi que l’influenceuse économisait de l’argent dans son compte.

L’entrepreneure à la fin de son récit a donné un conseil à la jeunesse Camerounaise :<<Les filles, si vous voulez vous lancer, vous achetez des caleçons chez ma tante à 200 francs et vous les revendez à 500. Vous mettez vos articles sur WhatsApp et Facebook alors vous deviendrez indépendantes>>.

Ce conseil est tout à fait louable mais l’actrice est sans ignoré que les jeunes filles ne jouissent pas d’une communauté Facebook pouvant servir de potentiels clients. Et par dessus tout, il y’a tellement de vendeuses de sous vêtements à l’heure ou je vous parle sur le net qu’il m’arrive de me demander comment font-elles pour trouver des clients. Ne dit on pas que chacun a sa chance?

Alors peut importe où vous vous trouvez, tentez votre chance !

Related Articles

Back to top button
 - 
Arabic
 - 
ar
English
 - 
en
French
 - 
fr
German
 - 
de
Hindi
 - 
hi
Portuguese
 - 
pt
Russian
 - 
ru
Spanish
 - 
es