FootballPiping HotSport
Trending

Guibai Gatama se révolte contre les sommes exorbitantes payées aux lions indomptables.

Selon le directeur de publication du journal œil du Sahel et par ailleurs membre du comité exécutif de la fédération camerounaise de football (fecafoot), le Cameroun a d'autres priorités que le football.

Cette correspondance présente l’état des primes perçues par les lions Indomptables et leur staff lors du dernier match comptant pour les éliminatoires du Mondial Qatar 2022.

En ce qui concerne les lions Indomptables, le document précise que Vincent Aboubacar et ses coéquipiers ont perçu quatre types de primes : à savoir la prime de présence, les primes des matchs gagnés, la prime d’encouragement à la qualification pour la coupe du Monde et la prime spéciale du chef de l’État.

Qu’en est-il des autres corps du métier au Cameroun ?

Ledit document renseigne aussi par ailleurs que le montant total des primes octroyées pour les qualifications à la coupe du Monde Qatar 2022 est de 530 980 000 francs CFA. Une somme qui courrouce le directeur de publication du journal œil du Sahel. Guibai Gatama croit par-dessus tout que les priorités sont ailleurs.

Il déclare : « j’aime mon pays …quand je pense aux membres des comités de vigilance qui tombent au front contre Boko Haram ou aux militaires qui laissent leur vie dans La Défense de la patrie ici et là…le foot reste le business de certains acteurs ; c’est un travail bien rémunéré, pour l’honneur de la patrie. Rien de plus ». Pendant que les lions Indomptables s’enrichissent, les enseignants, les militaires, les docteurs et bien d’autres, ont des salaires de misère alors qu’ils abattent également un travail très important pour la patrie. Ces hommes qui eux aussi s’adonnent à un métier noble ne reçoivent ni prime ni consolation.

Related Articles

Back to top button
 - 
Arabic
 - 
ar
English
 - 
en
French
 - 
fr
German
 - 
de
Hindi
 - 
hi
Portuguese
 - 
pt
Russian
 - 
ru
Spanish
 - 
es